Women, Whistleblowing, WikiLeaks

20:00 - 21:00 — Atrium
25 Jan 2018
20:00 - 21:00
Atrium

Women, Whistleblowing, WikiLeaks

L’organisation activiste la plus controversée du 21ème siècle WikiLeaks a suscité des débats passionnés de part et d’autre du spectre politique. D’un côté, ses défenseurs louent son action, jugée indispensable pour contrôler les éventuelles dérives des gouvernements, des entreprises et de ceux qui porteraient atteinte aux droits de l’Homme. De l’autre, ses opposants dénoncent les avocats et les journalistes de l’organisation, considérés comme des traîtres, des misogynes, voire même des menaces portant atteinte à la légitimité de certains gouvernements . L’attention médiatique étant avant tout focalisée sur son fondateur Julian Assange, toujours réfugié au sein de l’Ambassade équatorienne à Londres, il reste néanmoins difficile d’appréhender l’ensemble des actions de WikiLeaks.

Le rôle des femmes en son sein et leur lutte pour la liberté de l’information est encore plus particulièrement passée sous silence.
Women, Whistleblowing, WikiLeaks est une conversation entre trois militantes extraordinaires qui ont été en première ligne dans ce combat : la journaliste renommée et protectrice des droits de l’Homme Sarah Harrison, la directrice de théâtre, activiste et auteure germano-croate Angela Richter ainsi que Renata Avila, célèbre avocate des droits de l’Homme et experte des droits numériques. Proposant une autre approche que celle des médias de masse dans le traitement de l’affaire Edward Snowden ou Chelsea Manning, et alertant sur l’appropriation préoccupante de nos données personnelles par les géants de la tech tels que Facebook ou Google, ce livre est une pierre importante apportée à l’édifice dans le débat actuel sur l’activisme 2.0.

Modération : Jean-Marc Manach